Afrique Amitié, association d'aide au développement

Expédition Février 2012

C’est en train que 10 membres de l’association sont partis de Bamako pour rejoindre Yaguiné (environ 800 km).
Le voyage s’annonçait bien car la locomotive démarra à l’heure prévue : 7 H 30. Extraordinaire en Afrique !
Confortablement installés les passagers laissaient défiler sous leurs yeux le paysage tout en espérant que le moteur s’emballerait un peu et dépasserait les 50 Km/h. Illusion perdue car le bolide n’a jamais franchi la barre des 60 mais s’est arrêté très souvent pour faire « refroidir la machine ». Vers 19 H, nouvel arrêt qui celui-ci allait durer jusqu’au lendemain : la locomotive était en panne ! Après plusieurs heures d’attente, nouvelle déception : la 2ème locomotive venue dépanner la 1ère, tomba elle aussi en panne.
Au petit matin quel bonheur de constater que le train était immobilisé dans un village. Tous les passagers savourèrent le petit déjeuner local tout en appréciant l’hospitalité africaine.
En fin d’après midi l’équipe Afrique Amitié fut accueillie par tous les villageois de Yaguiné avant d’installer le campement dans la concession du dispensaire.
Une bonne nuit de repos fut nécessaire pour effacer les traces de ce long voyage et commencer les différentes actions.

La santé

Après une visite chez le Médecin Chef du centre de référence dont dépend le centre de santé de Yaguiné nous sommes prêts pour commencer l’information, le dépistage et le traitement de la bilharzioze urinaire. Cette année nous nous sommes rendus dans les cinq derniers villages de la commune que nous n’avions pas encore visités lors des précédentes expéditions. 662 enfants ont été informés, dépistés et traités. Les jeunes femmes et jeunes hommes ont été traités d’une façon systèmatique et préventive.
A la demande de l’Infirmier nous avons organisé des séances d’information sur le paludisme dans cinq familles choisies par le Chef du village. Les moustiquaires ont été installées sur les lits des femmes enceintes.
Les 200 moustiquaires financées par Afrique Amitié et livrées au centre de santé pendant notre séjour seront distribuées gratuitement à chaque femme enceinte venant déclarer sa grossesse au centre de santé. Un attrait supplémentaire pour augmenter le taux de fréquentation du centre.

Afrique Amitié a financé :

  • les travaux commandés pour la maternité : arrivée de l’eau dans la salle d’accouchement et construction de latrine avec douche à côté de cette salle, la peinture de la salle de repos
  • les travaux de peinture engagés pour la salle d’hospitalisation du dispensaire et de la pharmacie
  • les étagères métalliques pour la pharmacie en remplacement des tables en bois superposées.

Depuis l’année passée des travaux ont été exécutés et financés par le centre de santé : remise en état du toit de l’ancienne maternité, creusement d’un trou pour brûler les déchets.

 

Le mercredi, jour de vaccination et d’affluence au centre de santé, nous préparons une bouillie enrichie pour les femmes et les enfants pendant que l’Infirmier utilise le visuel pour l’information et le mode d’emploi.
Cette bouillie devrait limiter les carences alimentaires consécutives à la mauvaise récolte, la pluie a été insuffisante lors de la dernière saison. – les travaux de peinture engagés pour la salle d’hospitalisation du dispensaire et de la pharmacie, – les étagères métalliques pour la pharmacie en remplacement des tables en bois superposées. Depuis l’année passée des travaux ont été exécutés et financés par le centre de santé : remise en état du toit de l’ancienne maternité, creusement d’un trou pour brûler les déchets.
COUT TOTAL DEPENSES SANTE : 3 600 EUROS

L’école

« Chaque jour, l’oreille va à l’école » dit un proverbe malien, mais cette année point de classes, les enseignants sont en grève ! Une réunion fut tout de même organisée avec les directeurs du 1er et 2nd cycles de Yaguiné, les instituteurs des villages de Bidadji, Béna et Kémala pour faire un bilan des deux années précédentes tant sur le plan du matériel que des fournitures scolaires déjà fournis en rappelant que nous ne sommes pas là pour nous substituer aux autorités locales ou nationales qui doivent les équiper en début d’année scolaire.
Cette année nous avons acheté et ramené de Bamako : 40 livres de math pour la 8ème et 85 livres de français et autant de livres d’anglais pour la 7ème et 2 ouvrages pour l’enseignant.
Le directeur nous confirme que tous les livres sont récupérés en fin d’année et stockés pour l’année suivante. Tous les maîtres jugent utiles les dotations en fournitures scolaires (cahiers, ardoises, crayons, stylos ou craies) pour les élèves ce qui allège le budget des parents. En raison de la grève nous portons nos efforts sur le matériel pour équiper les nouvelles salles : 2 tableaux noirs, 2 bureaux et 4 chaises métalliques.
Les directeurs et maîtres se partageront les dictionnaires, et précis de grammaire transportés de France (dons). Nous distribuons trois jeux de cartes murales concernant le corps humain aux écoles de Béna, Kémala et Yaguiné. Ces tirages plastifiés (don) ont pu être offerts grâce à la collecte dans les greniers de nos écoles.
L’Association est chaleureusement remerciée pour ces outils qui renforcent leur auto-formation et leur enseignement.
Les bancs-tables, en souffrance dans les cours d’école les années précédentes sont réparés et réutilisés grâce à l’initiative des Maliens vivant en France. Nous prenons en charge cette réparation.
COUT TOTAL DEPENSES ECOLE : 1 400 EUROS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *