Afrique Amitié, association d'aide au développement

Eau

L’eau est une partie intégrante de notre travail commencé sur la santé, beaucoup de maladies survenant à partir d’eaux non potables. Il était donc essentiel pour nous de travailler ce volet là également.

Dans ce but, 7  pompes manuelles ont été installées à Fatoma lors de différentes expéditions.

Nous avons eu la chance de trouver un dépositaire local qui a pu nous fournir des pompes maliennes et en assurer la maintenance.

Aquassistance fut pour nous d’un grand secours pour leur financement.

Une gestion d’eau fut mise en place dans chaque village concerné : 1 Franc CFA par femme et par mois fut demandé pour assurer la pérennité du dispositif. C’est le nombre de femmes, qui détermine le nombre d’enfants dans la famille.

Quelle fut notre joie de trouver des cahiers de comptes avec les facturettes de réparation à l’intérieur lors de nos passages réguliers ! Nous ne sommes plus retourné à Fatoma depuis 2008 (pour nous, la région n’était pas sure déjà, bien avant la médiatisation des conflits), nous ne pouvons donc pas assurer de la pérennité de nos actions là-bas. Peut-être que oui, peut-être que non.

Nous avons lancé début 2014, un projet d’adduction d’eau à Bidadji (aux abords de Yaguiné).

Dans le sous-sol de Bidadji, se trouve une nappe de sel nous empêchant tout forage. Le projet consistera à construire un château d’eau en dehors de village (et de la nappe de sel) et de construire un réseau de canalisations qui desservira 3 villages. Ce projet est soutenu par l’association des migrants du village (basée à Paris), par la mairie de la commune, service hydraulique national, les 2 AEP maliennes, l’association PS-Eau.

Eau de boisson d'un puits à Bidadji

Eau de boisson d’un puits à Bidadji

Les gens doivent aller dans d'autres villages chercher de l'eau avec des bidons

Les gens doivent aller dans d’autres villages chercher de l’eau avec des bidons

Eau du puits en Février (saison des pluies : juillet - Août)

Eau du puits en Février (saison des pluies : juillet – Août)

Vous pourrez trouver toutes les informations concernant ce projet sur sa page dédiée.

4 commentaires pour “Eau

  1. Brigitte, Lucia

    bonjour, je suis depuis longtemps sensibilisée par le manque d’EAU dans le monde, l’eau essentielle à la vie… et je souhaite contribuer à un changement, pour une aide à des femmes qui font des distances pas normal pour quelques litres d’eau, alors que certains en des lieux (dits) civilisés gaspillent naturellement
    l’eau …

  2. BANDIERA

    bonjour

    C EST POUR SAVOIR SI VOUS AIDEZ UNE REGION PRECISE ET PARTICULIERMENT SI VOUS POUVEZ AIDER AU GAMBIE DS LE SUD DS LE VILAGE QU S APPELLE TAMBASANG.

    DANS CE VILLAGE DES ENFANTS SONT MALADES + DES FEMMES ENCEINTES ET LE RESTE BIENSUR DE LA POPULATION. EN EFFET IL N Y A PLUS D EAU POTABLE DEPUIS PLUS D UN MOIS ET DEMI.
    LE MOTEUR OU L APPAREIL EST CASSE ET BIENSUR DANS CETTE REGION PAUVRE LES HABITANTS NE PEUVENT FINANCER LE REMPLACEMENT OU LA REPARATION DE L A PPAREIL.
    PERSONNE A CONTACTER : 06 23 73 04 29

  3. SAWADOGO Z SAMUEL

    Bonjour cher Bienfaiteurs que Dieu tout puissant vous aide aussi comme sauver des vies des villageois en Afrique .
    moi je suis un acteur dans le domaine très sensible l’eau égal la vie.
    Je voudrais vous ré joindre pour répondre au besoins de la population Africaine.

  4. SAWADOGO Z SAMUEL

    groupewenAssociation KOOM LA VIIM AKV-BF.
    Qui signifie l’eau c’est la vie.
    Centre Nord Province de
    Sanmatenga
    Tel 00226 70 74 95 25 00226 24 45 16 64
    Email groupewendzoodo@yahoo.fr
    BURKINA FASO.

    Objet Demande de financement,

    Madame/ Monsieur

    Notre ASSOCIATION est dénommé ASSOCIATION KOOM LA VIIM ;AKV-BF. Ce qui veut dire l’eau c’est la vie. il est créée le 26 oct. 1996. Sous le no. 0832/MATDSI/SG/DGLPAP/DOASOC du 24 mai 2016.
    et a pour Objectif d’aider aux villageois avec de l’eau potable par construction des Forages neuf et puits a grand et petit diamètres, et réhabilitation des forages en panne.
    Sensibilisation sur l’hygiène et bonne utilisation de latrine familiale et la sécurité alimentaire par création des Banques de céréales Communautaires.
    Durant ces dernières années, nos différentes actions ont permis de mesurer l’importance de notre présence au sein de nos commautes, par exemple actions qui ont rencontré un vif succès.
    Réhabilitation des pompes forages en panne et la création des points de ventes de Céréale a prix social tel que la ville de Touguri nous avons mis en place une Banque de céréale fonctionnelle mais la Banque n’set peut pas vendre les céréale a prix social car elle cherche des bénéfices.
    . c’est pourquoi nous sollicitons de votre concoure pour acheter une certaines quantité des céréales 300 Tonnes de céréales, qui va nous couter 64500 000F CFA. 102000 euros.
    3000 sacs de 100 kg ;

    Sensibilisation dans tous les villages
    Le développement de notre activité génère des frais auxquels il nous est difficile de faire face. Une aide financière nous permettrait d’aller au bout de nos projets.

    C’est pourquoi nous sollicitons de votre part l’attribution d’une subvention pour l’année encours. Celle-ci nous permettra d’atteindre l’objectifs…>.

    En espérant que vous serez sensible à cette demande, je vous prie de croire,

    Madame / Monsieur l’expression de ma haute considération.
    .

    Le Sawadogo. Salfo

    dzoodo@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.